En 2016, plus de la moitié des Américains sont diabétiques ou prédiabétiques donc résistants à l’insuline. Notez que dans d’autres pays ce constat est pire. Partant du principe que cette résistance à l’insuline augmente d’une façon significative[5] le risque de déclarer un cancer[6], trouvez-vous normal que nous en soyons toujours à nous interroger sur les causes de cette épidémie ? Il me semble que nous savons tous que notre mode de vie doit changer, mais que nous manquons de courage pour nous l’avouer. Serait-il si difficile de renoncer à quelques plaisirs immédiats au profit d’une meilleure santé à long terme ? Attention, je ne dis pas que le cancer est une maladie simple, et qu’en deux temps et trois mouvements on peut en venir à bout. Je ne dis pas non plus, que le cancer se nourrit exclusivement de sucre, et qu’en coupant ce carburant, le résultat sera immédiat. En effet, on sait que c’est faux par exemple avec le problème de la glutamine et d’autres substrats pouvant l’alimenter. Essayons d’y voir un peu plus clair…

Ce contenu est réservé aux membres du site il faut au moins un niveau : Membre pour y accéder. Si vous êtes déjà membre, cliquez sur “Connexion” en haut du menu. Sinon rejoignez-nous en vous inscrivant ici :
S’inscrire

© 2015-2018 EatFat2BeFit #LCHF #MadeInFrance with ❤️

consectetur dolor porta. id leo. accumsan eget Nullam ut at elit.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?