Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Ulrich Genisson, il y a 2 semaines et 2 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #36858
     marion le goff 
    Participant

    Bonjour,

    J’aimerais avoir votre avis.
    Pensez-vous que les tests d’intolérances alimentaires sont-ils fiables? Peuvent-elles disparaître après plusieurs mois en LCHF?

    J’ai vu que Nelly souffrait d’eczéma autrefois. C’est mon cas. En 2014 les tests révèlent des intolérances aux blé et blanc d’œufs. J’arrête. Il y a un mieux. Forcément, je diminue fortement mes glucides en arrêtant gâteaux, pain, pizzas, pâtes….

    Les produits laitiers ne ressortent pas dans les tests, cependant je constate que je peux avoir des crises après: diarrhées et eczéma sur les mains comme tout aliment que je ne tolère pas: j’ai le souvenir d’une assiette de quinoa… glucides?!

    Ma 3ème question est donc la suivante: au bout de combien de temps en LCHF Nelly as t-elle pu réintroduire les produits laitiers?

    Merci

    #36860
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    Bonjour,
    Les tests à IgG et IgE sont relativement fiables. il existe des faux positifs, des faux négatifs, mais globalement ça donne bien une idée.
    Mais le problème de fond, on le connait tous : l’hyperperméabilité intestinale.
    Comprenez aussi que ces tests sont très dynamiques. on peut être positif un jour et pas le lendemain, puisque la porosité est dynamique.
    L’intolérance au blanc d’œuf de poule est tellement généralisé, que curieusement plus personne ne parle de la véritable cause du problème. Malheureusement, ce sujet est plus que brulant, impossible d’en parler sur internet.
    Essayez l’œuf de caille, il ne pose généralement pas de problème.

    Nelly n’est pas un “exemple”. Nelly est un cas unique, comme vous êtes un cas unique. il faut comprendre ce cas unique et faire ce qu’il faut.

    L’alimentation cétogène est une chose. la composition de son microbiote en est une autre. ses niveaux de productions hormonales encore un autre, en particulier du cortisol.

    Inverser une hyperperméabilité intestinale prend beaucoup de temps, beaucoup de compréhension du sujet, des efforts importants de changement de vie. bien sélectionner ses aliments, travailler sur l’éviction d’un éventuel SIBO, Candida, ou dysbiose, sortir des antibiotiques etc…

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

© 2015-2018 EatFat2BeFit #LCHF #MadeInFrance with ❤️

velit, commodo porta. commodo fringilla Donec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?