Ce sujet a 18 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Ulrich Genisson, il y a 9 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #35987
     Romain PITA 
    Participant

    Bonjour,

    J’ai bien compris que les protéines devaient être prise en plusieurs fois pour une meilleur assimilation et afin d’éviter leur conversions en glucose.

    Je souhaite entamer un jeûne intermittent afin de perdre du poids.

    Mon objectif quotidien en protéine est de 102 grammes, dans le cadre d’un jeûne 23/1 n’est il pas néfaste de prendre autant de protéine en une heure?

    #36216
     Romain PITA 
    Participant

    Bonjour,

    Je reviens vers vous après plusieurs essais de durée en IF.

    Voici mes résultats:

    24H de jeûne: 65mg/dL glycémie et 4,4mmol/L cétonémie

    20H de jeûne: 73 mg/dL glycémie et 5,2 mmol/L cétonémie (précision j’ai fais 1H de course à pied 2H avant la mesure)

    16H de jeûne: 93mg/dL glycémie et 3,1 mmol/L cétonémie

    Ma glycémie dépasse souvent les 90mg/dL le matin après un gros repas à 18h contenant environ 50g de protéines.

    Je me demande si cela est du au phénomène de l’aube ou si je consomme trop de protéine d’un coup?
    Je cherche une solution afin de baisser plus ma glycémie?

    Je suis preneur de tous les conseils ou retour d’expérience.
    Bonne journée à tous

    #36217
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    Bonjour @romain.

    J’imagine qu’avec la lecture de la Céto Academy

    2.2 Contrôler glucides et protéines : la clé avec l’insuline


    et de quelques articles sur le blog, notamment

    L’insuline, pourquoi nous grossissons, et que pouvons-nous y faire ?


    Tu as compris le lien entre protéine et insuline.
    L’aspect chronobiologiques étant très important ce sujet, on sait que la mélatonine engendre une résistance à la insuline. Ainsi manger 50g de protéines le matin, le midi, le soir ou à 23h30 n’aura pas du tout le même résultat sur la glycémie.
    Enfin pour ton objectif de maitrise de l’insuline et de la glycémie à jeun, il serait préférable de faire ton unique repas le matin plutôt que le soir, ceci dans un objectif de compatibilité de ton objectif avec nos contraintes chronobiologiques. Tu peux aussi faire le choix du midi avec un résultat un peu inférieur.

    Néanmoins, la quantité de protéines ingérées comme tu l’as vu dans la céto academy compte. Ainsi manger 40g de protéines ou 120g de protéines sur un seul repas ne produira pas le même résultat.

    Pour finir, le phénomène de l’aube est un processus purement hormonal, associant plusieurs productions hormonales. Manger tôt, dormir tôt, pas de lumière bleue le soir, pas trop de protéines au diner et un réveil pas trop tôt non plus impacteront ce phénomène. Enfin l’heure de la mesure compte aussi…

    #36218
     Romain PITA 
    Participant

    D’accord je vais passer sur plusieurs repas afin de fractionner mon apport en protéines.

    Et je ferais mes repas du matin jusqu’à midi, je ferais un retour sur les résultats obtenus.

    Merci à vous deux pour ce superbe site, j’apprends tous les jours grâce à vos articles qui vulgarise très bien toutes la science autour du LCHF. Surtout que je ne lis pas l’anglais.

    Bonne soirée

    #36219
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    au plaisir de te lire @romain

    #36251
     Aurore 
    Participant

    Chers modérateurs,

    Tout d’abord, je tiens à vous félicitez pour votre initiative. Votre site est très bien fait et je suis épatée par les études “épluchées” et les nombreuses informations que vous nous transmettez. Un tout grand merci pour ce partage.
    Et une mention spéciale à Nelly car j’ai acheté votre livre dès sa sortie et j’avoue que ce sont ses recettes qui m’ont définitivement convaincue que l’alimentation LCHF est non seulement facile à mettre en place mais aussi très goûteuse (non seulement j’en fait la publicité autour de moi, mais je rêve aussi secrètement d’un deuxième tome… oui, je sais, j’abuse un peu….). Un bravo sincère à vous deux pour tout ce travail et surtout, pour votre bel enthousiasme qui (me) fait beaucoup de bien!!
    Ceci étant dit, un passage dans la Céto Academy m’interpelle. Ulrich mentionne que lorsqu’il ne prend qu’un seul repas par jour il “surveille néanmoins ses apports de protéine sur la journée”. Est-ce que le jeûne est donc “coupé” avec des protéines? Autrement dit, si je prends un petit-déjeuner comme unique repas, faut-il par exemple que je prenne à midi quelques tranches de jambon et encore un autre apport de protéine le soir? Est-ce que je comprends correctement? Si oui, est-ce que alors cela ne revient pas à “couper” le jeûne (et donc ce n’est plus réellement un jeûne, non?)?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Aurore

    #36255
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    Bonjour,

    Ta question pourrait sembler simple comme ça. Mais il y a de quoi écrire un livre de 500 pages. 🙂 ainsi, être complet c’est juste impossible.
    Il faut savoir ton objectif ? Il faut savoir pourquoi tu fais un jeûne ? il faut savoir combien de temps ? entre une personne qui fait un jeûne pour lutter contre un cancer, une autre personne qui fait un jeûne pour perdre du poids et enfin un dernier qui veut améliorer sa lipolyse pour le sport, ça n’a strictement aucun rapport et pourtant ils font du jeûne.

    Les apports en acides aminés, comme expliqué à la céto-academy, nécessitent un timing précis. Pour la perte de poids 3 apports c’est bien. Pour le tour de France en vélo on peut monter à 9 sans problèmes. encore et toujours l’objectif.

    Quand on dit apport en protéines, ça peut se faire de différentes manières avec ou sans élévation de la glycémie. tous les isolats de protéines (whey par exemple, mais pas que), des BCAA, des acides aminés isolés, ou sous la forme d’aliments riches en protéines….

    Encore et toujours l’objectif qui dit quoi faire.

    #36256
     Aurore 
    Participant

    Merci pour votre réponse.
    Mon objectif est bien la perte de poids. Cela fait un peu plus de 3 mois que je suis une alimentation cétogène. J’ai dû attendre 6 semaines avant de décrocher de 3 kilos. J’aimerais encore en perdre 8, mais depuis je stagne, c’est pourquoi j’ai commencé il y a 3 semaine l’IF avec le repas du soir que je saute 4-6x/ semaine et toujours pas d’aiguille qui bouge (mais après avoir lu la Céto Academy, il est probable que je sois trop haut dans les lipides donc je vais essayer de corriger le tir à ce nivau-là).
    Ceci étant dit, ma question ne portait pas spécialement sur le nombre d’apports, mais plutôt sur la conséquence d’un apport dans le processus du jeûne.
    Si je reprend mon exemple, avec un objectif de perte de poids et donc 3 apports de protéines, cela signifie: le petit-déjeuner (avec 30 gr de prot), le repas de midi (avec 20 gr de prot) et… je jeûne jusqu’au lendemain matin. Donc, idéalement, si j’ai bien compris, il faudrait le soir prendre tout de même un apport de 20 prot (j’ai calculé mes macros qui me donnent un total de 70-80gr de prot par jour). Et c’est justement cela qui m’interpelle: si je mange quelque chose, quand bien il s’agit de protéine pure (Whey, isolat, BCAA), n’est-ce pas “casser” le jeûne? N’est-ce pas réduire à néant les effets bénéfiques du jeûne? Si non, alors j’ai (encore ) appris quelques chose aujourd’hui… :o)
    En d’autres termes, où est la limite? Je veux dire, jusqu’à présent, j’ai toujours pensé qu’ormis eau, thé, café, tout le reste était proscrit pour respecter un jeûne, aussi court fût-il. Est-ce que l’on peut dire qu’ aussi longtemps que l’apport ne provoque pas d’augmentation de glycémie, les bénéfices du jeûne restent intacts?

    #36257
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    ce sont trop de questions qui méritent chacune des réponses précises et complètes…
    La différence métabolique entre un simple jeûne à l’eau et un jeûne sec et telle, que si on ajoute ne serait-ce qu’une molécule, comme la caféine, on change tout le métabolisme…. c’est bien plus complexe que ça n’y parait.
    Ton problème de perte de poids, a probablement comme source première d’incompréhension la ventilation des macronutriments.
    Les apports de protéines comme expliqué, sont là pour éviter un catabolisme musculaire.

    #36292
     Veronika Mathevet 
    Participant

    Bonjour Ulrich et merci pour ta future réponse….
    Si on jeûne plusieurs jours d’affilée pour perte de poids, y aura t il obligatoirement un catabolisme musculaire surtout si il y a beaucoup de poids à perdre?
    quand on jeûne plusieurs jours, conseillerais tu de prendre de l’eau salée ou du bouillon salé? En général, ils disent d’éviter le sel dans les jeûnes mais n’est ce pas la meme chose que dans l’alimentation keto au niveau de la réaction surrénalienne?

    #36293
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    @veronikamathevet si tu as lu la céto academy, vu la vidéo publiée vendredi et l’article lundi, tu as déjà toutes les réponses non ? tu connais le niveau d’excrétion sodique journalière, tu sais pourquoi l’alimentation LCHF induit une excrétion supérieur momentanément, dans le cycle énergétique tu as vu que des acides aminés était utilisés, tu sais donc tout normalement, non ? ou se trouve la zone d’ombre ? Enfin comme je l’ai déjà plusieurs fois, je suis opposé en dehors de protocoles thérapeutique précis aux jeûne supérieur à 36h. Je n’ai pas fait le choix de cette position en partant de rien. Position renforcée si en plus on est une femme. Mais chacun reste bien entendu libre de ses choix.

    #36318
     Martine Vincent 
    Participant

    Bonjour Ulrich, tu dis précédemment:
    ” je suis opposé en dehors de protocoles thérapeutiques précis, aux jeûnes supérieurs à 36h. Je n’ai pas fait le choix de cette position en partant de rien. Position renforcée si en plus on est une femme…”

    Il est clair que si tu es si catégorique sur ce sujet, c’est que tu as des éléments sur ce lesquels t’appuyer et vraiment ça m’intéresse grandement (sujet ENORME je te l’avoue..) Prévois -tu un cours la dessus?

    Pendant 6 mois j’ai fait toutes les semaines un jeune de 42H (en plus du jeune intermittent 18/6 ou 16/8) cela m’a été bénéfique pendant un temps …Mais là depuis un mois j’ai l’impresssion que pas mal de choses se dérègle.

    Depuis plus d’un an je suis en céto strict ( -de 15 g/j de glucides-j’ai réajusté mes protéines avec le calcul préconisé dans ton livre(je suis entre 55 et 65g mais parfois je suis bien en deça et d’autres fois peux dépasser, et environ 80/90g de lipides.
    J’ai une glycémie le matin stable entre 70/80. Après un jeune de 42H je suis à 55mg/dl

    J’ai eu de grands bénéfices particulièrement sur la disbiose intestinale contractée après 2 ans et demi de crudivorisme effréné..mais voilà que depuis plus d’un mois j’ai comme un “manque de souffle” pas seulement à l’effort mais ça peut m’arriver spontanément même couché, j’ai de nouveaux des ronflements la nuit, et chose curieuse en fin de journée j’ai comme un genre d’oedème autour de la taille (je n’ai plus de taille alors que j’ai normalement j’ai la taille tres marquée)
    Pas trop d’idées à priori de l’origine de ce désordre alors qu’il y a plus d’un mois tout était nickel.
    Je pensais consulté le docteur Agnès Afnaim qui est à Paris??La connais-tu? Est ce que je peux faire un Homa-I, un CRP, un score calcique (et peut-être d’autres analyses) sans passer par mon médecin traitant?
    Ma foi si tu as un éclairage sur ce “désordre”
    c’est toujours bien venu.
    Belle fin de journée à tous les deux
    PS: Ton article sur la santé cardio vasculaire m’a impacté ..je n’ai jamais eu de problèmes de ce coté là mais j’ai fait autrefois des problèmes d’asthme et d’apnées nocturnes et aussi une tres forte hypokalièmie pendant plusieurs années.

    #36319
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    déjà traité dans la céto academy sur le microbiote. il est dit “Ne pas dépasser 36 h de jeûne : se priver de nourriture, c’est affamer les bonnes bactéries de votre microbiote, laissant une porte ouverte aux mauvaises.” c’est dans tous les livres traitant du microbiote. on modifie la composition de son microbiote dès 36h sans nourriture. et ce qui disparaît en premier est le plus précieux.

    #36328
     Martine Vincent 
    Participant

    Merci Ulrich….ben tu vois j’avais zapé cette info …pourtant le microbiote est un de mes sujets favoris et j’ai déjà lu pas mal de docs ..Comme quoi parfois on a des “oeillères”. Donc maxi 36H et tu dis surtout pour les femmes????
    Par contre par rapport à ce que je te t’ai dis sur mon état actuel, des analyses comme celles que tu préconises en priorité (Homa-IR, CRP et score calcique)seraient-elles judicieuses? Franchement je ne comprends pas la cause de cette situation et je ne vois pas où j’ai failli ….mais il faut que je rectifie surement quelque chose…mais quoi? Ca fait des lustres que je n’ai pas vu un toubib ni fait d’analyses…peut-être un bilan ne serait pas inutile?
    @plus

    #36329
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    malheureusement peu de personnes se donnent vraiment la peine d’apprendre, de lire et comprendre…
    Pour les analyses, je ne suis pas médecin. seul un médecin connaissant exactement tes problèmes peut prescrire les bonnes analyses.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

© 2015-2018 EatFat2BeFit #LCHF #MadeInFrance with ❤️

Donec elit. mattis ut dictum commodo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?