Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Ulrich Genisson, il y a 2 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #37418
     Christine wortham 
    Participant

    Bonjour,

    Je suis une adepte de ce mode d’alimentation depuis 3 semaines. J’apprécie ce mode alimentaire, je n’ai plus de fringale, plus de migraines. Les 15 jours de céto adaptation se sont déroulés a peu près comme décrit dans le blog. En revanche, je suis une femme de 54 ans, sportive et par contre la reprise du sport coince (course à pieds)… J’ai les jambes extrêmement lourdes, sensation de mur dès le début de l’entrainement et périodes de récupération très longue. Je suis passée de 5 séances par semaines à 2 et j’ai même bien du mal à les faire. J’ai lu sur le site qu’il fallait 3 mois d’adaptation donc je vais être patiente. J’ai néanmoins quelques questions. Faut-il maintenir l’entrainement à 5 séances qui a se sentir épuisée ou bien faire comme je l’ai fait diminuer dans un premier temps l’intensité et la fréquence des séances? Les symptômes que j’ai décrit (sensation de mur) sont-ils classiques ou bien sont ils dus à une erreur de ma part. Je prends des compléments alimentaire en sodium, magnésium et potassium depuis 15 jours. Mes capacités d’antan vont elles revenir petit à petit ou la fat-adaptation s’effectue t-elle d’un coup comme un verrou qui saute à un moment donné.
    Merci de partager vos expériences avec moi.

    #37422
     Ulrich Genisson 
    Modérateur

    Bonjour Christine
    Alors rapidement :
    1/ Il est normal d’avoir une baisse d’énergie, mais pas dans les proportions que vous indiquez. Durant la phase de céto-adaptation il est préférable d’arrêter l’entrainement ou de le maintenir au niveau footing…
    2/ l’adaptation aux lipides comme carburant principal peut être courte chez certains (3 mois) ou très longues chez les athlètes particulièrement dépendants aux glucides (18 mois).
    3/ les macronutriments sont à ajuster dynamiquement à la charge d’entrainement. D’où l’intérêt de faire une mesure d’échange de gaz avant de commencer l’adaptation pour définir avec précision ce que l’athlète brule à quelle fréquence. Cette information permet d’ajuster les macronutriments périodiquement au rythme de l’évolution de l’adaptation. Concrètement on voit les différences ici https://eatfat2befit.com/5-2-devenir-machine-a-bruler-gras-de-ceto-adaptation-a-fat-adaptation
    4/ la sensation de mur n’est pas classique, signe qu’il y a quelque chose qui ne va pas au niveau des macronutriments en rapport avec l’effort. Les minéraux doivent être particulièrement surveillés.
    5/ aucune Fat-Adaptation d’un coup, elle est graduelle.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

© 2015-2018 EatFat2BeFit #LCHF #MadeInFrance with ❤️

tempus Donec vulputate, elit. fringilla ut sem, sit

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?