Il est de bon ton à notre époque de faire croire au mythe de l’égalité parfaite des sexes. Mais un homme reste biologiquement un homme et une femme biologiquement une femme. Les hommes ont la chance de bénéficier d’une certaine « stabilité » de production hormonale. Tandis que les femmes doivent, elles, composer avec une fluctuation importante de leurs productions hormonales, rendant leurs objectifs plus difficiles à atteindre. Découvrons les implications de ces variations dans le cadre d’une alimentation LCHF.

Ce contenu est réservé aux membres du site il faut au moins un niveau : Membre pour y accéder. Si vous êtes déjà membre, cliquez sur “Connexion” en haut du menu. Sinon rejoignez-nous en vous inscrivant ici :
S’inscrire
24 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

© 2015-2018 EatFat2BeFit #LCHF #MadeInFrance with ❤️

sit in quis porta. Praesent neque. risus ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?