fbpx

Les études scientifiques du régime cétogène

Les publications scientifiques qui font référence en régime cétogène pour chaque objectif
Perte de poids
Traitement de l'obésité
Diabète de type 1
Diabète de type 2
Syndrome métabolique
Cancer du sein
Cancer du cerveau
Epilepsie
Maladie de De Vivo
Migraine
Immunité antivirale
Psychiatrie - Schizophrénie
Maladie d'Alzheimer
Maladie de Parkinson
Autisme
Traumatisme crânien
Sport de force
Sport d'endurance
Vétérinaire

Les chiffres

Nombre d'études publiées sur le régime cétogène par année
1000
Nombre d'études disponibles
1000
Année de publication de la première
100
Nouvelles publications en 2019

EatFat2BeFit s’est engagé dans l’amélioration des résultats de santé de ses membres.

Comment ? Par une meilleure compréhension du régime cétogène et de toutes les pathologies pouvant être inversées grâce à cette alimentation réduite en glucides et riche en lipides. C’est toujours avec un soin particulier que nous citons toutes les sources d’informations utilisées. Nous avons à cœur de fournir des preuves pour informer aussi bien cliniciens que patients et les aider à prendre des décisions éclairées. Sur cette page, vous découvrirez notre sélection de publications de revues à comité de lecture par objectif. Le but étant qu’elles puissent faire office d’évidences scientifiques aussi bien pour le professionnel de la santé en recherche de preuves que pour le patient en recherche d’arguments.

Perte de poids

Intervention alimentaire pour les adultes en surpoids et obèses : comparaison des régimes à faible teneur en glucides et à faible teneur en matières grasses

« Cette méta-analyse d’essais contrôlés randomisés comparant les régimes pauvres en glucides aux régimes pauvres en graisses dans des populations strictement adhérentes montre que chaque régime était associé à une perte de poids significative et à une réduction du risque d’événements cardiovasculaires. Cependant, le régime pauvre en glucides a été associé à des améliorations modestes mais significativement plus importantes de la perte de poids et du risque cardiovasculaire dans les études de 8 semaines à 24 mois. Ces résultats suggèrent que les futures évaluations des recommandations diététiques devraient considérer les régimes à faible teneur en glucides comme une intervention efficace et sûre pour la gestion du poids chez les personnes en surpoids et obèses. »

traitement de l'obésité

Un régime préopératoire cétogène enrichi en micronutriments de 4 semaines est efficace pour réduire le poids corporel, le volume du lobe hépatique gauche et les carences en micronutriments chez les patients subissant une chirurgie bariatrique

« Cette étude démontre qu’un régime cétogène préopératoire de 4 semaines est sûr et efficace pour réduire le poids corporel, le volume du lobe hépatique gauche et corriger la carence en micronutriments chez les patients obèses programmés pour une chirurgie bariatrique. »

diabète de type 1

Un régime alimentaire pauvre en glucides et riche en graisses, débuté rapidement après le diagnostic, permet une rémission clinique chez trois patients atteints de diabète de type 1

« En conclusion, nous rapportons ici, pour la première fois, les cas de 3 patients diabétiques de type 1 qui ont connu une rémission clinique après avoir commencé un régime cétogène peu de temps après leur diagnostic. La mise en œuvre d’un tel régime a entraîné un contrôle glycémique optimal tandis que la fréquence de l’hypoglycémie était faible, bien que l’effet sur les paramètres lipidiques soit variable. Dans tous les cas, le régime cétogène, s’il est introduit rapidement, pourrait préserver la fonction des cellules bêta chez les patients présentant une sécrétion d’insuline résiduelle au moment du diagnostic. Ainsi, un régime cétogène semble être une option thérapeutique réalisable chez les adultes atteints de diabète de type 1, à condition que leurs paramètres lipidiques soient soigneusement contrôlés, et l’introduction précoce du régime cétogène pourrait bien conduire à une rémission clinique du diabète de type 1. »

diabète de type 2

Étude VIRTA : Effets à long terme d'une intervention de soins à distance et continue, y compris la cétose nutritionnelle pour la gestion du diabète de type 2 : un essai clinique de 2 ans

« Les réductions par rapport aux valeurs initiales à 2 ans dans le groupe de soins à distance et continus comprenaient : HbA1c, glucose à jeun, insuline à jeun, poids, tension artérielle systolique, tension artérielle diastolique, triglycérides et alanine transaminase hépatique. HDL- C a augmenté. La densité minérale osseuse de la colonne vertébrale dans le groupe de soins continus est restée inchangée. L’utilisation de tout médicament de contrôle glycémique (à l’exclusion de la metformine) chez les participants aux soins à distance continus a diminué (de 55,7 à 26,8%), y compris l’insuline (-62%) et les sulfonylurées (-100%). Il y avait également une résolution du diabète (inversion 53,5% et rémission 17,6%). Conclusion : Le groupe de soins continus a maintenu des effets bénéfiques à long terme sur plusieurs marqueurs cliniques du diabète et de la santé cardio-métabolique à 2 ans tout en utilisant moins de médicaments. L’intervention a également été efficace dans la résolution du diabète et de l’obésité viscérale sans effet indésirable sur la santé osseuse. »

Mettre en œuvre un régime cétogène faible en glucides pour gérer le diabète de type 2

« Alors que le traitement actuel du diabète de type 2 met l’accent sur le traitement médicamenteux et un régime plus riche en glucides, le régime cétogène est une alternative efficace qui repose moins sur les médicaments, et peut même être une option préférable lorsque les médicaments ne sont pas disponibles. »

Régime alimentaire, état du diabète et expériences personnelles des malades atteints de diabète de type 2 qui se sont auto-sélectionnés et ont suivi un régime pauvre en glucides et riche en graisses

« Cette étude a décrit les aliments et les caractéristiques d’un « style de vie » LCHF qui était durable et efficace pour certains patients touchés de diabète de type 2 dans un environnement réel. »

syndrome métabolique

Cétose nutritionnelle pour la gestion du poids et l'inversion du syndrome métabolique

« Il existe des preuves irréfutables de l’utilisation de la cétose nutritionnelle pour la gestion du poids et des composantes du syndrome métabolique. Grâce à l’utilisation des corps cétoniques, nous pouvons capitaliser sur la relation antagoniste de niveau élevés de glucagon et bas d’insuline pour favoriser la dégradation des graisses comme carburant, tout en épargnant le glycogène des muscles, et des besoins néoglucogénèse. Les résultats actuels sont prometteurs pour la gestion du poids, le profil lipidique et la sensibilité à l’insuline. »

Fertilité - SOPK

Effets d'un régime cétogène chez les femmes en surpoids atteintes du syndrome des ovaires polykystiques

« Après 12 semaines, les mesures anthropométriques et de la composition corporelle ont révélé une réduction significative du poids (- 9,43 kg), de l’IMC (- 3,35), de la masse grasse (8,29 kg) et de la graisse viscérale. Il y a eu une légère diminution de la masse maigre. Une diminution significative des taux sanguins de glucose et d’insuline a été observée, ainsi qu’une amélioration significative de l’HOMA-IR. Une diminution significative des triglycérides, du cholestérol total et des LDL a été observée ainsi qu’une augmentation des niveaux de HDL. Le rapport LH / FSH, la LH totale et la testostérone libre et les taux sanguins de DHEAS ont également été considérablement réduits. L’œstradiol, la progestérone et le SHBG ont augmenté. Le score de Ferriman Gallwey a été légèrement réduit. Conclusions : Nos résultats suggèrent qu’un régime cétogène peut être considéré comme un traitement non pharmacologique précieux pour le syndrome des ovaires polykystiques.

cancer du sein

Faisabilité, sécurité et effets bénéfiques du régime cétogène à base de TCM pour le traitement du cancer du sein

« Nos résultats suggèrent que la chimiothérapie combinée au régime cétogène peut améliorer les paramètres biochimiques, la composition corporelle et la survie globale sans effets secondaires importants chez les patientes atteintes d’un cancer du sein »

cancer du cerveau

Question provocante : la thérapie métabolique cétogène devrait-elle devenir la norme de soins pour le glioblastome ?

« Aucune avancée majeure n’a été réalisée dans l’amélioration de la survie globale du glioblastome en près de 100 ans. La norme de soins actuelle pour le glioblastome implique une résection chirurgicale immédiatement suivie d’une radiothérapie avec une chimiothérapie associée au témozolomide. Des corticostéroïdes (dexaméthasone) sont souvent prescrits aux patients atteints d’un glioblastome pour réduire l’œdème tumoral et l’inflammation. Cette norme de soins perturbe le cycle glutamate-glutamine, augmentant ainsi la disponibilité du glucose et de la glutamine dans le microenvironnement tumoral. Le glucose et la glutamine sont les principaux carburants fermentescibles qui sous-tendent la résistance à la thérapie et stimulent la croissance du glioblastome à travers la phosphorylation au niveau du substrat dans le cytoplasme et les mitochondries, respectivement. De nouvelles preuves indiquent que la thérapie métabolique du régime cétogène peut réduire la disponibilité du glucose tout en élevant les corps cétoniques qui sont neuroprotecteurs et non fermentescibles. Des informations sont présentées à partir d’études précliniques et d’études de cas montrant comment le régime cétogène pourrait cibler les cellules tumorales sans causer de dommages neurochimiques, sans progression de la tumeur et améliorant la survie globale des patients atteints de glioblastome. »

épilepsie

Épilepsie : les controverses du régime cétogène thérapeutique pour son deuxième siècle

« Alors que le régime cétogène approche de 100 ans d’utilisation continue, nous réfléchissons à ses succès et envisageons de nouvelles pistes de recherche pour le siècle prochain. Une question controversée est de savoir si le régime cétogène thérapeutique pourrait être un traitement de première ligne efficace pour l’épilepsie. »

Régime cétogène thérapeutique en France : situation en 2018

« Les régimes cétogènes sont des traitements bien établis pour les épilepsies pharmacorésistantes et certains troubles métaboliques. Le nombre de publications, y compris les essais fondés sur des preuves, n’a cessé d’augmenter au cours des 10 dernières années. Il y a maintenant 5 centres sur 25 qui prescrivent le régime Atkins modifié. Les neurologues pédiatriques français ont signalé que l’acceptabilité et le fardeau de la vie quotidienne dus aux régimes cétogènes étaient les obstacles les plus importants. L’utilisation du régime cétogène en France semble suivre l’augmentation des connaissances dans ce domaine. »

maladie de De Vivo (syndrome du déficit en GLUT-1)

10 patients et 10 ans - Suivi à long terme des facteurs de risque cardiovasculaire pour le syndrome du déficit en Glut1 traité par le régime cétogène

« Un suivi sur 10 ans n’a pas identifié de risques cardiovasculaires liés au traitement par régime cétogène du syndrome de déficit en GLut1. »

migraine

Amélioration à court terme des migraines pendant le régime cétogène

« Le régime cétogène améliore les maux de tête et réduit la consommation de médicaments chez les migraineux, tandis qu’un régime standard faible en calories est totalement inefficace sur la migraine dans une observation à court terme. Nos résultats soutiennent le rôle du régime cétogène dans le traitement de la migraine, qui peut être modulé par les effets inhibiteurs des corps cétoniques sur la neuro-inflammation et la dépression corticale envahissante, et l’amélioration du métabolisme mitochondrial cérébral. »

immunité antivirale

Le régime cétogène active les réponses protectrices des cellules T γδ contre l'infection par le virus de la grippe

« La morbidité et la mortalité associées à l’infection par le virus de la grippe A sont une préoccupation mondiale majeure en matière de soins de santé, nécessitant l’identification de nouvelles thérapies capables de réduire la gravité des infections. Dans cette étude, nous montrons que la consommation d’un régime cétogène faible en glucides et riche en graisses protège contre l’infection et la maladie. L’alimentation cétogène a entraîné une expansion des cellules T γδ dans le poumon qui a amélioré les fonctions de barrière, améliorant ainsi la résistance aux virus. Par conséquent, l’intégration immuno-métabolique offerte par le régime cétogène représente une piste sérieuse vers la prévention ou le soulagement de la grippe. »

Psychiatrie – schizophrénie

Le régime cétogène et la rémission des symptômes psychotiques dans la schizophrénie

« Ces cas suggèrent que le régime cétogène peut être un traitement efficace pour la schizophrénie, capable d’induire une rémission des symptômes psychotiques de longue date sous médicaments antipsychotiques et de restaurer la fonction dans la vie. »

Maladie d’Alzheimer

Le régime cétogène comme stratégie potentielle de traitement et de prévention de la maladie d'Alzheimer

« Dans cette revue, nous émettons l’hypothèse que le régime cétogène pourrait être un traitement et une prévention efficaces pour la maladie d’Alzheimer, mais la production de corps cétoniques et la restriction des glucides peuvent être nécessaires pour y parvenir. »

Régime cétogène dans la maladie d'Alzheimer

« Le régime cétogène est un régime très riche en graisses et faible en glucides, qui mime le jeûne amenant le corps à un état de cétose. La présence de corps cétoniques a un impact neuroprotecteur sur les cellules cérébrales vieillissantes. De plus, leur production peut améliorer la fonction mitochondriale, réduire l’expression des médiateurs inflammatoires et apoptotiques. Ainsi, il a acquis un intérêt en tant que thérapie potentielle pour les troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer. »

Maladie de Parkinson

Régime faible en gras versus régime cétogène dans la maladie de Parkinson : un essai pilote randomisé et contrôlé

« Il est faisable et sûr pour les patients atteints de la maladie de Parkinson de maintenir un régime faible en gras ou un régime cétogène pendant 8 semaines. Les deux groupes de régime se sont considérablement améliorés dans les symptômes moteurs et non moteurs. Cependant, le groupe du régime cétogène a montré une plus grande amélioration des symptômes non moteurs. »

Autisme

Un régime cétogène modifié sans gluten avec TCM améliore le comportement des enfants atteints de troubles du spectre autistique

« Un régime cétogène modifié sans gluten avec supplément en TCM est une option de traitement potentiellement bénéfique pour améliorer les caractéristiques essentielles du trouble du spectre autistique et mérite une enquête plus approfondie. »

Traumatisme crânien

Le régime cétogène comme traitement des lésions cérébrales traumatiques

« Les lésions cérébrales traumatiques sont une des principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Le régime cétogène a été identifié comme une thérapie potentielle pour améliorer la récupération après un traumatisme cérébrale. »

Sport de force

Effet d'un régime cétogène de quatre semaines sur le métabolisme de l'exercice chez les athlètes formés au CrossFit

« Le but de l’étude était d’évaluer les effets d’un régime cétogène de quatre semaines sur l’utilisation des graisses et des glucides lors d’un test ICT chez des athlètes formées au CrossFit (hommes et femmes). Chez les hommes, le régime cétogène a entraîné une augmentation de l’utilisation des graisses. C’était particulièrement visible à des intensités d’exercice allant jusqu’à 80% de VO2max. »

Un régime cétogène faible en glucides réduit la masse corporelle sans compromettre les performances des athlètes d'haltérophilie olympique

« Les athlètes de la catégorie de poids consommant un régime cétogène ad libitum ont diminué leur masse corporelle et ont obtenu des performances de levage comparables à leur diète habituelle. Les entraîneurs et les athlètes devraient envisager l’utilisation d’un régime cétogène pour atteindre des objectifs de réduction de poids ciblés pour les sports de catégorie de poids. »

Sport d’endurance

Caractéristiques métaboliques des coureurs d’ultra-endurance adaptés au régime cétogène

« Par rapport aux athlètes d’ultra-endurance hautement entraînés consommant un régime riche en glucides, l’adaptation cétogène à long terme entraîne des taux d’oxydation des graisses extraordinairement élevés, tandis que l’utilisation du glycogène musculaire et les schémas de reconstruction des stocks pendant et après une course de 3 heures sont similaires. »

Repenser la graisse comme carburant pour l'exercice d'endurance

« Dans cet article, nous passons en revue ces nouvelles découvertes et proposons que le passage aux acides gras et aux cétones en tant que carburants primaires lorsque les glucides alimentaires sont limités pourrait être bénéfique pour certains athlètes. »

Vétérinaire – Régime cétogène pour les animaux

Régime cétogène en tant que thérapie d'appoint pour le traitement de la tumeur buccale

« Brad, un chien de race mixte mâle de cinq ans a été soumis à un régime cétogène après une mandibulectomie de la tumeur buccale. Le régime cétogène un régime riche en graisses / faible en glucides / en protéines a récemment été proposé comme traitement adjuvant dans le traitement du cancer. Le chien de cette étude a montré une amélioration significative et est revenu à sa vie et à ses activités normales dès le début de la thérapie. Aujourd’hui, il a une vie saine, heureuse et très active. »