Les fondamentaux : l’alimentation des cellules

l'alimentation de nos cellules

Le fonctionnement des organes nécessite l’apport de nutriments et de dioxygène. Les nutriments proviennent de la digestion des aliments, ils sont absorbés dans le sang au niveau de l’intestin grêle. Le dioxygène provient de l’air, il passe dans le sang au niveau des alvéoles pulmonaires. Le sang, mis en mouvement par le cœur permet d’apporter ces éléments aux cellules où ils vont être utilisés lors de la respiration cellulaire, c’est aussi le sang qui emporte les déchets formés lors du fonctionnement des cellules.

Chaque cellule active de notre corps a besoin, pour accomplir ses fonctions diverses et vitales, de produire en quantité suffisante son énergie. Cette production requiert, pour la plupart des cellules, la dégradation de métabolites énergétiques en présence de dioxygène, c’est-à-dire par voie respiratoire. Le besoin de ces éléments (substrats énergétiques et dioxygène) paraît, en première approche, simple mais, à bien y regarder, la distribution des matières premières à chaque cellule de l’organisme réclame, sur le terrain, une étroite collaboration entre différents appareils de l’organisme. Alors que l’intestin se charge d’absorber les nutriments, l’appareil respiratoire, lui, assure le réapprovisionnement sanguin en dioxygène. Le système cardio-vasculaire, par son organisation et son fonctionnement remarquables, permet alors à chaque cellule de recevoir et ainsi de combler ses besoins primaires pour sa production d’énergie. Ce travail d’équipe s’avérerait voué à l’échec si les déchets du métabolisme cellulaire n’étaient pas efficacement évacués hors de la cellule, hors de l’organisme. Charge en revient aux appareils respiratoires et rénaux…

©réseau-canopé

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Autres articles

Laisser un commentaire