fbpx

Recette cétogène : Amandier façon cheesecake aux fraises

recette cétogène gâteau amandier façon cheesecake fraise

Nelly vous présente aujourd’hui une recette de gâteau cétogène : l’Amandier façon Cheesecake aux Fraises. “Véritable tuerie” … avec seulement 5 g de glucides nets par portion !

Comme toujours, nous avons essayé de réaliser une recette la plus simple possible pour la rendre accessible au plus grand nombre.

Une pâtisserie qui ravira aussi bien les accros au LCHF que les drogués du sucre !

Chez nous, c’est devenu un grand classique.

Attention, elle est addictive  😉 

La recette imprimable avec les valeurs nutritionnelles :

 

Partager cette recette

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Autres idées recettes

8 réponses sur « Recette cétogène : Amandier façon cheesecake aux fraises »

Ha je ne l’avais pas commenté celui là !!
Je suis assez difficile au niveau des desserts LCHF, trop de cuisine et pâtisserie dans la famille depuis quelques générations, donc c’est assez compliqué pour moi de trouver une gourmandise avec une texture qui me convient et qui me donne du plaisir !
Mais j’ai fait celui là pendant la période de Noël, et j’ai adoré !! Même mon papa (oh combien plus exigeant que moi sur la pâtisserie, LCHF ou non) a apprécié ! Je pense que j’ai fait les bords un peu trop épais et du coup c’était un peu sec sur les dernières bouchées, mais sinon j’ai été convaincue !!
Peut être ma gâterie du week end du coup !

Oh la la mais c’est une vraie tuerie ! Je suis plus que bluffée. Fêtant mon anniversaire dans 3 semaines, j’avais envie pour une fois de tenter une recette keto. Habituellement j’ai toujours adoré la pâtisserie et je continue volontiers pour les autres, mais c’est toujours embêtant quand arrive le moment du dessert. Pour ma part je me fiche bien de ne pas en manger, du moment que ça plaise aux autres, mais tout le monde se sent obligé d’insister pour que j’en prenne, a chaque fois c’est la même galère.

A mes débuts cetogenes j’avais testé quelques recettes “sucrée” mais mon amour pour la pâtisserie m’a découragée. Je trouvais que la stevia donnait un goût, je ne me voyais pas proposer cela a d’autres personnes, de surcroît habituées à ce que je fasse mieux.

Je suis tombée récemment sur cette recette et les commentaires ont attisé ma curiosité, du coup aujourd’hui test en version “mini” pour essayer. Évidemment n’utilisant plus de stevia, je n’en avais pas en stock, et il n’y en avait plus non plus au magasin. J’ai pris de l’eryrhritol a la place. Double angoisse : d’être déçue par la recette et de ne pas savoir utiliser ou ne pas aimer le produit. Mais puisque j’avais tout sous la main je me suis lancée quand-même. J’ai mis des myrtilles à la place des fraises.

On l’a goûté ce soir et franchement je n’en reviens toujours pas. Un régal, vraiment. Je le trouvais même un poil trop sucré (plus habituée sans doute) mais mon homme l’a trouvé parfait et s’est même resservi… A l’heure où j’écris ces mots il ne sait toujours pas qu’il a mangé un gâteau sans sucre 😀

Quant à moi j’ai adoré, en fait j’osais a peine manger tellement j’avais l’impression de manger du sucre, mais en même temps tellement bon… J’en ai même testé ma glycémie tellement j’y croyais pas, mais effectivement, RAS de ce côté.

Non seulement j’ai trouvé un super gâteau d’anniversaire a partager avec mes amis dans 3 semaines, mais en plus la double découverte de cette recette et de l’eryrhritol me donne très envie de me remettre à pâtisser et tenter d’adapter d’autres recettes.

Voilà, désolée pour le pavé mais vraiment cette recette aura été une révélation pour moi. MERCI 💕

Coucou Myriam ( @myriamrv ) 🌸

Voilà un commentaire qui loin de me lasser, est tout à fait plaisant à lire … merci beaucoup de ce retour 🙏

Effectivement, tu as réalisé LE gâteau que je conseille toujours à partager avec des non céto, il passe vraiment incognito.
Et il se prête à toutes les saisons en variant le fruit comme tu en as eu l’idée 🙂

Pour ce qui est du sucrant, c’est le plus dur … lorsque j’écris des recettes j’essaie de ne pas juger selon mes papilles trop désacoutumées au gout sucré mais de me projeter à la place de ceux qui se lancent et ont besoin de garder des douceurs pour se rassurer et à partager avec leur entourage souvent septique, avouons-le.

Mais une question me taraude … vas-tu avouer à ton gourmand que ce gateau était sans sucre ou garderas-tu le secret entier ?

Si tu cherches une autre recette du même style et que tu possèdes notre livre je te conseille le “Crumble choco-coco” dans la section USA, il met tout le monde d’accord 🌈

Très jolie semaine & à très vite pour de nouvelles expériences gourmandes 🧁

Laisser un commentaire