fbpx

Spaghettis Bolo Cétogène : mon secret LCHF

régime cétogène spaghetti bolognaise radis noir sans pâtes

Toutes mes recettes ont une histoire et je crois qu’il est temps de vous confier secrètement celle de ces spaghettis cétogènes

Mes meilleurs spaghettis LCHF et de loin !! Tout a commencé, un jour de marché. Passant devant l’étal de mon primeur, je me dis « Allez, choisis un légume que tu n’aimes pas et attèle-toi en rentrant à le rendre gourmand » … et BIM ! Mon regard s’est posé sur un pauvre radis noir.
Sincèrement, j’ai toujours détesté ce petit légume : tout rabougri avec sa peau râpeuse et son gout piquant, il est tout sauf appétissant, avouons-le. Je me revois encore enfant observant mon père s’en régaler et moi me demandant « Comment peut-on trouver cela bon ?».

Mais revenons en cuisine en 2018

J’étais donc face à cette chose en me demandant comment le cuisiner et là m’est revenue en tête cette recette que je vous ai proposée dans le livre (« Poêlée radis et haricots verts du potager de Lili » page 226). Car oui, j’avais découvert par hasard un jour que le radis rose une fois cuit ne piquait plus.
« Et si le radis noir avait la même propriété ?? ».
Ni une ni deux, j’enfile mon tablier, sors mon épluche julienne (à défaut de spiraliseur trop encombrant pour ma petite cuisine : les références sont à retrouver sur la page shopping si cela peut vous aider) pour en faire … des spaghettis !

Ensuite un peu d’huile d’olive et une dizaine de minutes de cuisson en remuant sans cesse avec ma pince à spaghettis et j’avais là les meilleurs spaghettis LCHF que je n’avais jamais mangés.

Tout concordait à merveille : la couleur (identique aux pâtes de blé), le gout (impossible de soupçonner le légume qui se cache derrière) et la texture fondante et ferme à la fois (ils ne rendent pas d’eau contrairement à ceux de courgette).

Ayant réussi à surprendre Ulrich, j’ai voulu tester ma trouvaille auprès de 2 de mes cobayes les plus redoutables (mes petites nièces) et là : carton plein !
Elles n’avaient pas fini leur dernière bouchée, qu’elles tendaient déjà leur assiette pour en ravoir sans deviner qu’elles avaient mangé des pâtes de légumes !
Depuis, j’ai pû les faire gouter à d’autres gourmands (céto comme non céto) avec le même succès.

Je vous conseille de ne pas dévoiler votre ingrédient secret à vos testeurs pour ne pas les influencer en amont et les surprendre … agréablement.

Soyez généreux sur l’assaisonnement car ces pâtes sont vraiment neutres et  se prêtent donc à tout pour peu que vous offriez de quoi les relever.

Avec seulement 3 g de glucides nets aux 100 g, le radis noir a vraiment toute sa place dans votre bac à légumes LCHF et bonne nouvelle : la saison commence tout juste.

Juste pour rappel, une portion individuelle de spaghettis traditionnels au blé tourne autour de … 72 g de glucides nets ! Vous imaginez ?

Sachez que je compte 150 g de radis noir cru par personne.
Cela peut sembler peu comparé aux spaghettis de courgette mais le radis noir a un avantage de taille: comme il ne rend pas d’eau, son volume ne réduit presque pas à la cuisson. La texture devient juste plus fondante pour obtenir un joli trompe l’œil.

Alors prêts pour vos prochaines pasta party LCHF en famille ? ?

La recette avec les valeurs nutritionnelles :

 

Partager cette recette

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Autres idées recettes

40 réponses sur « Spaghettis Bolo Cétogène : mon secret LCHF »

Nelly as tu mis une caméra chez moi ?
J’ai fait un essai pâte bolo dimanche, avec une recette oeuf-mozzarella râpée pour les pâtes… c’était une catastrophe lol !
Donc je vais m’atteler à tester vite vite !
Sinon la courge spaghetti on a testé pour la première fois cette année (et du jardin s’il vous plait !!) un vrai délice, mais c’est vrai que ça rend pas mal d’eau :/
Je te fais mon retour dès que j’aurais tester ton secret, et puis tant qu’à faire on va essayer de décliner avec plein de sauce! 😀

Astuce pour les spaghettis de courgettes : Faire revenir à feu vif dans une poêle mais toujours travailler avec de petites quantités pour éviter que ça rende trop de jus !

Merci Nelly de nous avoir délivré cette super recette surtout en début de saison :
Je commençais un peu à en avoir marre des spaghettis de courgettes …

je rajoute ça à ma liste de courses de cet aprèm

ET voilà, attestée et approuvée ces spaghettis radis noir ! J’ai cuisiné un dos de cabillaud sur lit de spaghettis sauce aux échalotes et mes invités ont adoré ! Ils s’attendaient à manger du chou (choucroute) et ont été agréablement surpris ! A faire et refaire ! Tout le monde m’a demandé la recette !!!! Merci Nelly ! 😉

Ah zut alors, j’ai failli acheter un radis noir hier pour mettre dans mes jus mais comme je suis en stage révision secouriste du travail mardi et en stage de lithothérapie de jeudi à dimanche prochains, j’ai renoncé… parce que le radis noir en jus, ç’a beau être excellent pour le foie, niveau haleine, c’est pas top… bref !!!. Jamais je n’aurais pensé à cuisiner le radis noir… j’en ai régulièrement consommé chez mes grands parents, du radis noir tout frais du jardin, qu’on mangeait en entrée avec du beurre et du sel et j’adorais ça sous cette forme ! Après la semaine à venir bien chargée je devrais être plus au calme, il faut que je teste ça… Merci Nelly pour cette recette, bravo pour ces challenges renouvelés qui au final font notre bonheur ;o) !!!!

Merci Nelly, ta recette va inaugurer mon dernier achat : un spiraliseur, encore jamais utilisé ! Pour les Z’amiEs CETO, je l’ai acheté chez Lidl moins de 20 euros (« On est mal patron, on est mal ») hahaha !
Ne reste plus qu’à acheter l’ingrédient premier ! A l’assaut du marché samedi !
Amitiés 🙂

DE-LI-CIEUX !!!!! testé lundi soir et mardi midi pour la gamelle, bolo faite avec les tomates du jardin en plus…
Je suis très agréablement surprise et convaincue et je prévois de remettre la radis noir sur ma prochaine liste de courses pour tester d’autres sauces!
Ma mère va tester aussi après ma recommandation, et en prime elle va nous acheter à chacune un épluche julienne (parce que mon spiralizeur il est pas tip top, j’ai trop de radis inutilisé)

Laisser un commentaire